Spiaggia Libera

en Projets Artistes
UPCOMING I Fair I Art Brussels I Group Show - Divine Desire I 25.04 → 28.04
Jack Warne
(UK)
  • Jack Warne

La pratique multimédia de Jack Warne se situe entre l’art, l’animation, la sculpture, la musique et la performance. L’abstraction picturale luxuriante de ses composites numériques, ses animations frénétiques de réalité augmentée et ses paysages sonores denses offrent différents points d’entrée à son public.

À une époque où l’intelligence artificielle et les technologies de surveillance sont à la fois source de véritable changement et de paranoïa populaire, Warne est fasciné par les imperfections et les erreurs de la vision rendue par ordinateur. Dans ses œuvres, les simulations numériques conçues pour reproduire le réel sont détournées de leur fonction première car l’artiste vient déconstruire, coller et manipuler l’image photographique source. Des compositions viscérales naissent dans lesquelles il est possible de distinguer des objets du réel.

*Illy Its No Teh Toab*, 2023, voilage, mousse, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 188 x 150 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Illy Its No Teh Toab, 2023, voilage, mousse, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 188 x 150 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

*Htwa Coorlu Eskam Teh Coorlu Yelowl (6)*, 2023, mousse, tissu, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 79 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Htwa Coorlu Eskam Teh Coorlu Yelowl (6), 2023, mousse, tissu, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 79 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

*Htwa Coorlu Eskam Teh Coorlu Yelowl (6)* (detail), 2023, mousse, tissu, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 79 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Htwa Coorlu Eskam Teh Coorlu Yelowl (6) (detail), 2023, mousse, tissu, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 79 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Ces scènes en demi-teinte, où la lumière joue contre la forme, font écho aux peintres impressionnistes du siècle dernier. Cependant, les effets évoqués par Warne sont plus proches de notre époque, et plus particulièrement de son histoire. Atteint d’une maladie héréditaire de la cornée appelée dystrophie cornéenne de Thiele Behnke, il a perdu la vue à l’âge de quatre ans. Son hypersensibilité à la lumière l’a contraint à passer de longues périodes dans l’obscurité totale, privé d’un de ses sens. Si vous fermez les yeux à moitié, vous entrez dans le monde scintillant de Jack Warne, vous aurez un aperçu de son monde.

*Htwa Coorlu Eskam Teh Coorlu Yelowl (4)*, 2023, tapis, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 188 x 150 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Htwa Coorlu Eskam Teh Coorlu Yelowl (4), 2023, tapis, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 188 x 150 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

*Lily Nad Three Segtranrs*, 2023, tapis, tissu, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 186 x 150 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Lily Nad Three Segtranrs, 2023, tapis, tissu, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 186 x 150 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

*Yily Streas at het Lkco*, 2023, mousse, tissu, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 80 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Yily Streas at het Lkco, 2023, mousse, tissu, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 80 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

*Liyme Warcls on teh Petcar*, 2023, mousse, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 77 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Liyme Warcls on teh Petcar, 2023, mousse, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 77 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Le père de Warne est également atteint de la même maladie et de fait, l’univers de Jack Warne est façonné par son influence. “Gaunt était le nom du personnage de World of Warcraft de mon père”. Gaunt est aussi le nom de l’avatar que Jack utilise régulièrement dans son travail, un homme en armure CGI.
Les deux ont souvent joué ensemble au jeu de rôle extrêmement populaire, lorsque l’artiste grandissait. Son père a également joué un rôle clé dans le parcours musical de Warne, lui jouant Dark Side of the Moon de Pink Floyd, alors qu’il souffrait d’un de ses épisodes douloureux, “[Cela] a sans aucun doute été fait des moments musicaux les plus consciemment profonds de ma vie”, Warne dit: “[Cela a déclenché] mon amour de la musique et de la technologie.”

Ce détail autobiographique est aussi à l’origine des choix des images/sons source de Warne. Il incorpore des images d’archives et des bandes sons/enregistrements de la vie de famille dans son travail. Personnels et intimes, ils parlent également de la nature omniprésente de la technologie dans la maison contemporaine.

*Liyem Dcesan ni teh Givlin Room*, 2023, tapis, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 77 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Liyem Dcesan ni teh Givlin Room, 2023, tapis, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 77 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

*Lily Glnasec Ta Add*, 2023, tapis, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 79 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Lily Glnasec Ta Add, 2023, tapis, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 79 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Bien que forgées dans un monde virtuel, les œuvres de Warne sont faites pour être vues en personne. Enveloppés et superposés sur de grands cadres, ils sont souvent imprimés sur une surface composite fabriquée à partir d’une variété de matériaux domestiques ; comme la mousse, la moquette, la colle à carrelage et les rideaux.

Cependant, ils prennent vie avec des animations de réalité augmentée activées via des codes QR. Chaque boucle visuelle donne vie à la surface de l’image, séparant les fondements structurels, zoomant et dézoomant, mélangeant et explorant les couches d’images composites. Ces distorsions se reflètent dans des collages audio de voix et autres sons métalliques.

Les portails numériques de Warne nous entraînent momentanément dans le terrier du lapin dans le monde immersif et hallucinatoire de Gaunt.

Jack Warne sort également son premier album « Blind at the Age of Four » à l’automne prochain.

*A stranger loshd illy above het lock*, 2023, mousse, colle, tissu, impression UV, filtre à réalité augmentée, 95 x 77 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

A stranger loshd illy above het lock, 2023, mousse, colle, tissu, impression UV, filtre à réalité augmentée, 95 x 77 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

*A strenagr oldsh lily baove teh kolc*, 2023, mousse, colle, tissu, impression UV, filtre à réalité augmentée, 95 x 77 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

A strenagr oldsh lily baove teh kolc, 2023, mousse, colle, tissu, impression UV, filtre à réalité augmentée, 95 x 77 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, “Salon d’Été”, Maison Louis Carré, France, 2023. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Margot Montigny

Vue d’exposition, “Salon d’Été”, Maison Louis Carré, France, 2023. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Margot Montigny

Vue d’exposition, “Blind at the Age of Four” en collaboration avec Buildhollywood, 228 Homerton’s billboard, Londres, 2023.

Vue d’exposition, “Blind at the Age of Four” en collaboration avec Buildhollywood, 228 Homerton’s billboard, Londres, 2023.

Vue d’exposition, “Blind at the Age of Four” en collaboration avec Buildhollywood, 305 Kingsland Road’s billboard, Londres, 2023.

Vue d’exposition, “Blind at the Age of Four” en collaboration avec Buildhollywood, 305 Kingsland Road’s billboard, Londres, 2023.

Vue d’exposition, “Perfect Partner in the Near Future”, Yuelai Art Museum, Chongqing, Chine, 2022.

Vue d’exposition, “Perfect Partner in the Near Future”, Yuelai Art Museum, Chongqing, Chine, 2022.

Vue d’exposition, “Mirage Genesis”, New York, USA, 2023.

Vue d’exposition, “Mirage Genesis”, New York, USA, 2023.

Vue d’exposition, “Rtapte”, Castor Gallery, Londres, Royaume-Uni, 2021.

Vue d’exposition, “Rtapte”, Castor Gallery, Londres, Royaume-Uni, 2021.

Vue d’exposition, “In Crystallized Time”, Museum of Museums, Seattle, USA, 2021.

Vue d’exposition, “In Crystallized Time”, Museum of Museums, Seattle, USA, 2021.

Jack Warne a notamment été exposé dans Behold, Hypha Studios, Londres (2023) ; Mirage Genesis, New York, USA (2022) ; Perfect Partner in the Near Future, YUELAI Art Museum, Chongqing, Chine (2022) ; Worm at the Core, SET, Londres (2022) ; In Crystallized Time, MoM, Seattle, USA (2021) ; Rtapte, Castor Gallery, Londres (2021) ; Old Friends, New Friends, Collective Ending, Londres (2021); 06, PM/ AM, Londres (2020-2021); In Our Blood, I Thought You Were Dancing?, Limbo, Londres (2020); Terra Nexus, Proposition Studios, Londres (2020); Graduate Show, Royal College Of Art, Londres (2019); Reverse Landscape, Hannah Barry Gallery, Londres (2019); Relay, Fitzrovia Gallery, Londres (2019); I Like Your Work, Royal College Of Art, Londres (2018); Capital, Barbican Centre, Londres (2018); Digital Makers Collective, Tate Modern, Londres (2017); London Design Festival, London College of Communication, Londres (2017); Perfume Synaesthesia Late, Somerset House, Londres (2017); and Neuroscience & Diversity, Victoria & Albert Museum, Londres (2017).