Spiaggia Libera

en Projets Artistes
Paris Gallery Weekend - 25.05 - Chouquettes & Citronnade - 15h → 18h - Guided Tours
Alors, je ferme les yeux
2023
Alors, je ferme les yeux
  • Jack Warne

Alors, je ferme les yeux

07.06 → 30.09

« Dans le style de la pièce de William Shakespeare, “Richard III”, en prenant le point de vue de Jean de Gand, écrivez 150 mots sur la manière dont les technologies industrielles pénètrent progressivement le tissu de l’habitation domestique »

Voici la consigne donnez à ChatGPT 4 - prototype d’agent conversationnel utilisant l’intelligence artificielle - par l’artiste Jack Warne.

Le résultat est un sonnet Shakespearien qui accompagne la première exposition personnelle de l’artiste en France et à la galerie Spiaggia Libera.

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

O, fair England, how hast thou changed from yore,
When once our homes were havens of peace,
And every hearth a warmth that did implore,
A sense of comfort, that would not cease.

But now, these walls do ring with clanging gears,
And screens doth glow with light so bright and bold,
The very essence of our homes doth disappear,
As technology takes hold.

The fabrics that once graced our sofas and beds,
Do now with smart fibers be imbued,
And touch is naught but buttons and screens to be led,
As we with technology converse anew.

O England, how hast thou lost thy way,
From homes that nurtured, to dwellings astray.

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Pour sa première exposition personnelle à la galerie Spiaggia Libera, Jack Warne explore la relation entre l’intelligence artificielle et l’enfance en combinant habilement des éléments du passé avec le monde futuriste de la technologie.

En utilisant des techniques traditionnelles et des technologies innovantes telles que le dessin, la modélisation 3D et l’impression industrielle, il crée une collection unique en mêlant photographies personnelles et matériaux trouvés ou assemblés par l’artiste. Le résultat est une présentation captivante où les images, les matériaux et les sons s’entremêlent, créant ainsi un mouvement et une interconnexion entre chaque élément.

Warne pousse les limites de la technologie en utilisant des filtres de réalité augmentée spécialement conçus pour enrichir davantage les images. Il invite les spectateurs à une expérience dynamique et multisensorielle, transcendant ainsi les limites de l’art physique. Grâce à cette approche, il établit une connexion entre les objets tangibles, l’observateur et les réalités cachées qui se trouvent en dessous de la surface.

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Illy Its No Teh Toab, 2023, voilage, mousse, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 188 x 150 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

*Illy Its No Teh Toab* (detail), 2023, voilage, mousse, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 188 x 150 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Illy Its No Teh Toab (detail), 2023, voilage, mousse, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 188 x 150 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Htwa Coorlu Eskam Teh Coorlu Yelowl (5), 2023, mousse, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 81.5 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Yily Streas at het Lkco, 2023, mousse, tissu, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 80 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Liyme Warcls on teh Petcar, 2023, mousse, colle, aluminium, filtre à réalité augmentée, 95 x 77 cm. Courtesy the artist & Spiaggia Libera, Paris. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Vue d’exposition, « Alors, je ferme les yeux », Spiaggia Libera, Paris, 2023. © Aurélien Mole

Jack Warne a notamment été exposé dans Behold, Hypha Studios, Londres (2023) ; Mirage Genesis, New York, USA (2022) ; Perfect Partner in the Near Future, YUELAI Art Museum, Chongqing, Chine (2022) ; Worm at the Core, SET, Londres (2022) ; In Crystallized Time, MoM, Seattle, USA (2021) ; Rtapte, Castor Gallery, Londres (2021) ; Old Friends, New Friends, Collective Ending, Londres (2021); 06, PM/ AM, Londres (2020-2021); In Our Blood, I Thought You Were Dancing?, Limbo, Londres (2020); Terra Nexus, Proposition Studios, Londres (2020); Graduate Show, Royal College Of Art, Londres (2019); Reverse Landscape, Hannah Barry Gallery, Londres (2019); Relay, Fitzrovia Gallery, Londres (2019); I Like Your Work, Royal College Of Art, Londres (2018); Capital, Barbican Centre, Londres (2018); Digital Makers Collective, Tate Modern, Londres (2017); London Design Festival, London College of Communication, Londres (2017); Perfume Synaesthesia Late, Somerset House, Londres (2017); and Neuroscience & Diversity, Victoria & Albert Museum, Londres (2017).